Image
Top
Navigation
25 janvier 2015

De Salta à Córdoba en passant par Humahuaca

Partagez-moi ! Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

Il est bien connu que les enfants entrainent les parents à voyager ! Alors pourquoi pas nous ? Réflexion faite, nous prenons nos billets d’avion pour retrouver Eva et Erwan en Argentine. Et le hasard fait bien les choses : la maman d’Eva, Uta, part la même date que nous !

NB : Pour cet article, nous avons légué notre plume à nos parents. Un autre oeil pour une nouvelle histoire, laissez-vous porter !

Le nord Argentin

Départ pour Buenos Aires de Bayonne en passant par San Sébastien et Madrid.
Après 13h de vol, nous retrouvons Uta pour un déjeuner à Buenos Aires.
Petit incident du 1er jour, le sac d’Albine a été volé après seulement deux heures passées sur le sol Argentin !!
Plus de passeport, téléphone, permis de conduire, lunettes de soleil, euros…
Le moral chute un peu …
Après un jour de retard et une nuit dans un hôtel glauque de Buenos Aires, nous arrivons à Salta où nous retrouvons Erwan, Eva, son frère Thoma et son amie Agathe et bien sûr Uta !
Le moral est meilleur, un bon coup de rouge Argentin pour arroser le tout et c’est reparti !

Nous louons deux voitures pour nous diriger vers la Province de Jujuy : Purmamarca, Tilcara, Huacalera, Humauaca… en passant par des chemins de terre parfois inondés, ce qui nous a valu quelques hésitations et fou-rires dans nos décisions : “On passe ou on s’embourbe” ! Et dans ce cas, on restera isolé longtemps…peu de passages sur ces pistes !
Marches à 4000 mètres d’altitude avec des paysages grandioses ! Après de nombreuses visites de villages plus ou moins habités, et des kilomètres de pistes, nous arrivons “Salinas Grandes” : soleil en abondance et grande étendue blanche sur laquelle nous roulons en voiture.
Déjeuner mémorable d’empanadas (sorte de chausson fourré de bœuf, poulet ou fromage), nourriture très courante vendue sur le bord des routes. Puis direction Cafayate où nous dégustons une glace au vin Torentes et Cabernet, goût original !

Nous sillonnons la route des vins, le long de la Cordillère des Andes, paysages toujours magnifiques. Tout le long de notre trajet, nous dormions chez l’habitant dans des endroits où “ne nous supposions pas trouver de logement “car ceux-ci sont très peu habités et le tourisme n’est pas développé (la plupart des maisons sont construites en torchis).
On se souviendra aussi des apéros de fernet-coca, des pisos et les dulce de leche au petit déjeuner sans oublier le maté, boisson favorite de Argentins. Bravo à Thoma et sa super application GPS qui nous a bien aidé tout au long du voyage !!

Direction Santa Catalina

Direction Cordoba ou plus exactement Santa Catalina pour retrouver Alberto de la Torre (beau-frère d’Albine) et sa famille, un des buts du voyage.
Accueil très chaleureux dans une magnifique maison avec patio, grande cheminée extérieure (pour la cuisson de la viande). Dégustation d’une asado bien tendre cuisinée par Alberto (pour info, la recette est de bien saler la viande avant la cuisson qui dure 3 heures, servir avec une salade composée et du vin rouge !)
Visite de Santa Catalina et son magnifique couvent des jésuites (appartenant à Alberto et ses 600 cousins). Longues discussions autour de quelques bouteilles de « vino tinto » au sujet du régime politique qui a frappé tout le pays… A ce propos, Eva Perón a laissé son empreinte dans ce pays catholique où elle a été adulée. Puis visite de Cordoba pour Olivier et Albine. Maria Antonia, sœur d’Alberto a preté sa maison : attention de bien mettre l’alarme, il y a aussi beaucoup de vols et c’est un peu stressant !

Puis, direction Buenos Aires (suite au prochain épisode !)

Partagez-moi ! Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

Laisser un commentaire

Posté par

Categories