Image
Top
Navigation
27 octobre 2014

Portrait #6 / Patricia Valer Ugarte

Une petite faim se fait sentir en se baladant dans les rues de Cusco. On est pas loin d’une adresse du routard, El cafe de mama Oli. Nous poussons la porte du petit local et sommes accueillis par le grand sourire de Patricia.

On se partage une énorme part de quiche au légumes et on craque pour la tarte aux pommes et le cake banane chocolat !

Puis, nous commençons à discuter avec Patricia, la tenante du café. Patricia est une femme de caractère avec beaucoup d’humour et parlant un parfait français . Nous lui parlons de notre site et des portraits que nous faisons sur les personnes rencontrées, et nous voilà partis pour un voyage dans son univers et dans sa vie. Pendant près de 2h, elle nous raconte avec humour comment elle a rencontré Antoine, son mari, comment ils sont partis vivre en France, puis sont revenus quelques années plus tard pour s´installer a Cusco. Elle nous parle sans pudeur, nous expliquant la difficulté pour elle comme pour son mari de vivre dans une culture différente, de partager des habitudes qui ne sont pas communes, de faire des concessions pour l’autre, de traverser des crises, mais d’être aujourd’hui toujours à deux, renforcés par les épreuves du temps.

Patricia est en train de terminer sa thèse en biologie. Elle n’a jamais eu vocation d’ouvrir un café, et de cuisiner pour les autres, c’est Antoine qui en a eu l’idée lorsqu’ils sont revenus de France.

Petit retour arrière pour comprendre leur histoire.

Ils se sont rencontrés en 1995, en boîte de nuit, alors qu’Antoine, qui travail dans l’audiovisuel, était en tournage à Cusco. Quelques mois plus tard, elle reçoit un coup de fil de France, c’était Antoine qui lui annonçait qu’il plaquait tout et arrivait au Pérou pour habiter avec elle. C’est ainsi que sans se connaître, ils ont vécut ensemble, puis ont eu un premier enfant, qui sera élevé à la péruvienne ! Antoine n’est pas souvent présent, il part en tournage plusieurs semaines puis revient. La famille et les amis de Patricia trouve cette histoire louche,  ne serait-il pas un trafiquant, un serial killer ??… Grand éclats de rire chez notre hôte.

En 1999, ils décident de partir s’installer à Paris. Patricia ne connaît rien à la langue, à la ville, au mode de vie. Le choc culturel est grand. La famille française renie quelque peu cette union, l’éducation doit se faire à la française, la vie de femme au foyer ne connaissant personne est dure.

Finalement, 6 ans et 3 enfants plus tard, ils reviennent à Cusco où Antoine crée sa propre boîte de production, et Patricia, quand elle n’aide pas dans la logistique, se retrouve derrière le comptoir du cafe de mama Oli.


Patricia-003

Elle nous explique qu’Oli, c’est sa grand mère. L’immeuble au dessus du café est le sien. Une sacré bonne femme aussi, qui a ses habitudes un peu ancrés à l’ancienne. Elle se fait gardienne du temple et surveille tout ce qui se passe dans le café et autour de la place. Patricia nous explique que tous les immeubles autour de la petite place ont été rachetés par des hôtels hauts de gamme, et que des sommes astronomiques ont été proposées à la grand mère pour racheter sa parcelle, sans jamais qu’elle ne cède sur quoique ce soit. Elle a grandi ici et elle compte bien y passer le restant de ses jours.

Elle a sa table dans le café, celle qui se situe à l’entrée et qui donne sur l’ensemble de la place. Gare au client qui y prend place, il sera vu d’un très mauvais œil ! Elle fait sa loi dans son café et sur sa place, elle réprimande le jeunes qui s’embrassent sur le banc, elle a sa réserve de pierre pour en jeter sur les chiens qui s’abandonnerait sur les fleurs du parc, elle fait payer les toilettes du café… C’est avec un amusement attendrissant que Patricia nous parle de toutes les manies de sa grand mère, en nous racontant la honte et la gène qu’elle a parfois devant les clients face au comportement d’Oli !

Mais c’est avec un beau sourire qu’Oli accepte d’être prise en photo. Nous remercions chaleureusement Patricia pour cette après-midi, et de nous avoir ainsi dévoilé les secrets de sa vie !

Cuzco-045

Commentaires

  1. Uta

    Impressionnant – la richesse de leurs vie que vous arrivez à capter lors de vos interviews

  2. Albine

    On aimerait bien prendre un café chez Mamà Oli nous aussi….

Laisser un commentaire