Image
Top
Navigation
11 novembre 2014

Portrait #6 / Rufina

Nous arrivons dans le fond du canyon de Colca avec nos compagnons Cédric, Flo et Bertrand après une bonne journée de rando. La nuit commence à tomber, nous sommes à la recherche d’un hébergement. Personne dans la seule petite auberge du village de quelques centaines d’âmes.
Un homme finit par nous ouvrir une chambre en nous disant que la propriétaire doit passer la nuit aux champs, mais qu’elle sera là pour nous accueillir demain.
Contents d’avoir enfin un endroit où dormir malgré la chambre rudimentaire, nous nous installons tous pour une bonne nuit de sommeil.
A 5h du matin, quelqu’un tape à la fenêtre, une voix aiguë nous appelle depuis l’extérieur. Je me lève et vais voir qui nous sort de notre sommeil aussi tôt. Je me trouve face à une toute petite femme d’un certain âge, un chapeau brodé sur la tête, qui m’explique qu’elle a du dormir aux champs cette nuit parce qu’il faisait trop noir pour rentrer. Allons nous prendre un petit déjeuner, et à quelle heure ?

Colca-065
Colca-066

Nous voilà à 8h dans la petite cour de la maison, avec Rufina qui nous prépare d’excellentes crêpes. Rufina est souriante et aime parler. Elle nous explique qu’elle préfère avoir des touristes qui viennent de manière autonome comme nous plutôt que des tours organisés. Ils n’ont pas le temps d’échanger et de partager notre vie. « À peine arrivés, hop les voilà déjà qui repartent. »

Rufina à toujours habité à Cosnihua, et elle et son mari Mauricio ont ouvert cette petite pension quelques années auparavant, lorsque le tourisme à commencé a se développer dans le canyon.
Ils sont propriétaires de champs où ils cultivent tout un tas de fruits et légumes : avocats, pommes de terres, courges, poires, bananes… Mauricio fini par arriver lui aussi, avec deux mules chargées des récoltes faites la veille. Il nous offre 5 petites poires et après un bref échange chaleureux, il retourne à ses activités. Nous observons Rufina qui regarde avec attendrissement le petit chiot jouer avec le chat.
Nous quittons cette petite mamie émouvante presque avec regret avant d’entamer notre randonnée de la journée. Elle nous tend une carte de visite en nous demandant de parler de son auberge autour de nous. Voilà qui est fait ! Si vous voulez vivre une expérience authentique, courrez voir Rufina !

Colca-070

Laisser un commentaire

Posté par

Categories

Portraits

Tags